• Accueil
  • > Recherche : gary khalifa

Avis de suspicion de FRAUDE contre MASTERCARTES

5092016

Nous vous demandons votre plus grande vigilance ….

suspicion de fraudes mastercartes
Album : suspicion de fraudes mastercartes
fraude tentative mastercartes
3 images
Voir l'album

Chers Partenaires, 
Dans le cadre de nos activités, notre service de veille en propriété intellectuelle et concurrence a relevé plusieurs tentatives d’usurpation d’identité, utilisant notre marque MASTERCARTES.

Ces personnes se disant missionner par nos soins ou mandater par nos services, réclament des sommes importantes sous prétexte que vous seriez redevables de frais de distribution ou d’impression trimestrielle ! D’après nos renseignements et témoignages, ils utiliseraient n’importe quelle sorte de manigance pour vous soutirer de l’argent en notre nom.
Afin de vous obliger au paiement de leurs factures, ils communiqueraient des comptes bancaires (européens ou non) en précisant qu’il s’agit d’une entité de recouvrement nous appartenant.


Nous nous devons d’avertir l’ensemble de nos partenaires dans l’éventualité d’une possible tentative d’usurpation d’identité. À ce titre, nous vous demandons  la plus grande vigilance
Nos avocats sont en charge de cette affaire afin d’engager toute procédure utile.  Malheureusement, ce genre de procédure est longue et contraignante. Elle pourrait demander du temps avant d’être effective !
Nos recherches nous invitent à penser que VOUS pourriez être sollicités par ce genre d’entreprise aux activités illicites pour des relances douteuses, des factures ou le changement d’adresse de livraison de marchandises.
Veuillez donc noter qu’à ce jour, aucune modification d’adresse, aucun changement de banque, ou de numéro de compte bancaire n’est à prévoir. 
Si une demande de modification, qu’elle quelle soit, vous était transmise, nous vous remercions de bien vouloir nous le faire savoir dès que possible, de préférence de vive voix, par une  personne de votre établissement en contact régulier avec nos services, pour en témoigner

 

Les fraudes aux entreprises sont devenues un véritable fléau. Les escroqueries peuvent générer de lourds préjudices économiques aux entreprises victimes .Ces fraudes font appel à des techniques de plus en plus sophistiquées, liées à ce que l’on appelle l’ingénierie sociale et utilisant les technologies de l’information. Visant les grands groupes comme les PME, elles sont devenues une sorte de « nouvel Eldorado » pour des braqueurs à distance contre lesquels, seules la qualité et la régularité de nos échanges d’informations peuvent nous préserver.

Pour le jour, il vaut mieux prévenir que guérir! 
Vous voudrez donc bien passer l’information aux services concernés
Avec nos sincères remerciements, 
Très cordialement

Gary Khalifa
MASTERCARTES
01 39 85 98 28




Afficher ses revenus : Essentiel Non ? Mastercartes Solutions

13052016

Mastercartes – Revenus 2015

logo-mastercartes
Leader du numérique et de l’édition Print dans les métiers de la cartographie
Pourquoi communiquer sur Internet son Chiffre d’Affaires ?
La loi Hamon (ordonnance n°2014-86 du 30 janvier 2014) prévoit la possibilité pour les micro-entreprises et les petites entreprises de déposer des comptes annuels simplifiés.
Les micro-entreprises peuvent également déposer une déclaration de confidentialité afin que leurs comptes annuels ne soient pas rendus publics.
Au travers de la loi Macron, le législateur souhaite modifier profondément le microcosme de l’information financière avec la non obligation pour les sociétés de moins de 8 millions d’euros de chiffre d’affaires (soit près de 95% des sociétés françaises) de rendre public leur compte de résultat.

Les arguments entendus pour ne pas publier ses comptes :
Se préserver de la concurrence : cela parait un bien maigre argument d’autant que nos principaux pays partenaires, l’Italie, la Belgique, l’Espagne et même l’Allemagne demandent à ce que les comptes soient publiés, c’est même une exigence en Belgique même si les belges ont la possibilité de ne pas communiquer le montant du chiffre d’affaires. Au Luxembourg, les comptes sont publiés !
Cacher son profit
Masquer sa perte
Ne pas se dévoiler au marché

Les arguments en faveur de la publication :

Etre en règle avec la loi. Le chef d’entreprise peut voir sa responsabilité engagée en cas de liquidation judiciaire  par un créancier qui n’a pas été informé des difficultés par la publication des comptes. Il a été également admis par le Tribunal de Versailles, en 2014, un cas de concurrence déloyale du seul fait de ne pas publier ses comptes.
Etre en règle est pour certains clients un critère de choix fondamental de leurs fournisseurs.
Lorsqu’une entreprise s’abstient de certaines publications dont les comptes, elle s’extrait,  sans en mesurer l’impact, de certains fichiers de prospection et  de classement par catégories d’activité. Adieu prospects, fournisseurs, candidats à l’emploi, acheteurs potentiels de l’entreprise , sélection à une remise de  prix, etc…Les contacts sont rendus plus difficiles.
Maitriser sa communication : lorsque qu’une entreprise rencontre des difficultés se traduisant par des pertes il vaut la peine qu’elle se questionne sur sa communication. Est-il préférable de cacher en laissant courir les rumeurs ou d’afficher ses pertes en les expliquant à ses partenaires et se laisser la possibilité de convaincre ?
Une entreprise doit communiquer pour alimenter les systèmes de veille, rarement sophistiqués, de ses concurrents. Dans la majorité des cas, ils se contenteront de ce que vous leur envoyez. Si vous ne publiez pas les comptes, vous prenez le risque que les concurrents expliquent à vos clients et vos prospects, que vous rencontrez des difficultés financières. Et semer un doute fait souvent plus de ravage que récolter la vérité. Vous risquez aussi de rendre vos concurrents plus agressifs, avec des méthodes douteuses pour obtenir de l’information : faux appel d’offre, faux recrutement voire fausse tentative de rachat de votre entreprise.
Il est préférable de rassurer son environnement même lorsque tout va bien, même avec une rentabilité insolente. Par ailleurs, les gros clients ne vont-ils pas, de toute façon, imposer la communication des comptes ?
Les fournisseurs et les banquiers dans le doute, risquent de s’abstenir de tout crédit.

L’absence de communication aiguise la curiosité et engendre le doute alors que le trop d’informations entraine une sensation de satiété et n’incite pas aux recoupements. Il est ainsi plus facile de convaincre ou d’orienter.

On trouve fréquemment des entreprises qui ne souhaitent pas faire état de leurs gains afin de ne pas inciter leurs clients (grande distribution, grands comptes) à négocier les tarifs à la baisse.

MasterCartesLogos
EDITIONS DES PROFESSIONNELS
Siège social : 34, Avenue du 8 Mai 1945 – 95200 Sarcelles
01 39 85 98 28
SIREN : 789 289 725
SIRET (siège) : 78928972500036
Activité (Code NAF ou APE) : Édition de revues et périodiques (5814Z)
Forme juridique : SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Immatriculation 14-11-2012
Son président : Gary Khalifa

Chiffre d’affaires 2015 en augmentation constante : 748 500,00 €

Rapport annuel, le reflet de l’identité de l’entreprise

Le rapport annuel devrait s’afficher sur le web pour chaque entreprise. Ce rapport permet à chacun de connaître le CA de l’entreprise avec laquelle vous aller travailler …
Textes récupérés partiellement sur le site société.com
background-20126_640




Mastercartes par Gary Khalifa

29032016

Mastercartes : 1 Waggon d’avance malgré son jeune âge !

Saviez-vous que le groupe Mastercartes a été créé récemment !
Son nom est effectivement connu et reconnu de tous mais en réalité ce n’est que sur les épaules de son jeunes président que tout tient !!

Et… çà tient bien !
Gary Khalifa Mastercartes
Garry Khalifa est âgé d’à peine 27 ans et manipule les outils de communication avec délicatesse. Il rentrera dans la cours des grands dès l’immatriculation de son entreprise en 2012 !!!.
Facilement ? D’après les décideurs OUI ! «  Nous avons tout de suite cru en lui et à ses idées ».

Son objectif est de redonner vie aux supports qui ont un sens. Difficile à croire pour beaucoup car la dématérialisation des supports est attendue par les plus grands noms de la presse digitale.
Et pourtant, ce ne sont pas les anciens qui lui feront confiance rapidement mais plutôt les nouveaux entrepreneurs.
Ils auraient vu en lui un développeur d’idées.

Ses collègues et partenaires en parlent de la même manière : Incontrôlable, toujours une nouvelle idée en tête…
Chacune de ses discutions l’amène à une idée. Il ma,querelle tellement d’après lui.

Tout est à faire, ce sont ses mots !.

D’après Gary Khalifa, tout serait à faire ou plutôt à refaire. Les temps et les demandes changent, adaptons-nous vite et gagnons, dès maintenant, des parts de marché.
« S’endormir le temps d’une digestion, ce n’est pas moi ! »







Grevegenerale2016 |
Jeviensdeloin |
Comité des fêtes de GUEUX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Week1jour
| Da Black Bloggg
| Laveritablevie